web analytics

Tofomatic d’Adidas : les aficionados font la marque

Adidas, une marque sportswear qui vit avec son temps et qui a su s’adapter aux évolutions sociétales et appréhender ce qui fait vivre notre « génération sacrifiée ». Un chapeau d’apparence dramatique, triste mais vrai. Du retro, du vintage, des lignes féminines, de la street, beaucoup de ce qui nous représente aujourd’hui et des codes qui nous rassurent.

D’abord empreinte de célébrités, Adidas a mené quelques partenariats avec des figures emblématiques de notre génération. Missy Elliott, Madonna et autres pour ne pas les nommer mais des stars qui ont offert un certain rayonnement à Adidas. Je ne reviendrai pas aujourd’hui sur ce que représente ces stars et tout ce phénomène d’identification qui va de pair avec ce type d’incarnation mais quand même. Missy Elliott avait notamment sorti une collection « Respect Me » non sans signification. Noire et artiste Hip Hop de la rue, elle représente le combat que mènent les minorités contre la discrimination 1 des noirs 2 des jeunes 3 de la femme. 3 en 1 la dadame… Si vous connaissez un peu son répertoire, vous avez compris que la chanteuse ne fait pas dans la dentelle et se positionne en défendeuse de la gente féminine dont l’image n’est pas forcément valorisée dans le rap américain.

Adidas c’est aussi la réinterprétation et le détournement de chaussures de sport initialement portées par les sportifs professionnels, on se souvient « des chaussures » de boxe, des baskets d’athlétisme qui glissaient dans les couloirs du lycée par exemple. Nous avons dès lors assisté à toute une vague de baskets montantes et autres qui finalement offraient une nouvelle dimension, un nouveau à la basket classique. Adidas suit le même chemin que  les marques de prêt-à-porter qui s’éloigne du simple focus produit dans leurs campagnes pour les inscrire dans le contexte correspondant à la cible.

embedded by Embedded Video

Aujourd’hui Adidas revient avec son photomaton géant, le tofomatic, un projet collaboratif qui met au centre de son disposition le Grand Public ravi de participer au stop motion initié par la marque. Basket Adidas aux pieds de rigueur, venez comme vous êtes, prenez la pause et intégrer votre mouvement à la vidéo… Les aficionados accompagnent plus que la stratégie de communication mais le mouvement de la la marque Adidas. D’abord présent au magasin des champs Elysées, le tofomatic continue en ce moment sa tournée en France soit à Lille, Aulnay/bois, Marne la vallée, le Havre, Roques sur Garonnes…

embedded by Embedded Video

Avec ce type de manoeuvre, Adidas s’impose au plus proche de sa cible, une cible finalement éclatée en de multiples dont Adidas devient le dénominateur commun.

Vous êtes intéressés par tout ce qui touche la street culture, street Art ou le mouvement Hip Hop tout simplement ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



4 réponses à “Tofomatic d’Adidas : les aficionados font la marque”

  1. Derty© dit :

    Bon article mais il y a quelques précisons à apporter. Tout d’abord et avant tout Missy a eu l’opportunité de créer sa propre ligne avec Adidas car c’est une mordue de « sape » et de sneakers, elle en possède des centaines voir des milliers dont une grande partie de la marque aux 3 bandes (cf : reportage Sneakers en téléchargement légal ;) )
    Enfin, Adidas est la première marque à s’emparer du mouvement Hip-Hop en sponsorisant le fameux groupe de rap RUN DMC, qui ne portait à l’époque que des vestes, pantalons Adidas, et surtout le célébre modèle que tout le monde connait. La marque se livrait alors a une lutte féroce avec Nike et ses Air Force one. Et puis surtout pour montrer son appartenance à une marque et non à une autre il y eut la chanson « My Adidas » interprétée par devinez qui? RUN DMC http://www.dailymotion.com/video/x4giaj_run-dmc-my-adidas_music
    Il y a d’autres histoires et d’autres artistes représentant la marque comme Jamiroquaï notamment.
    Continue sur la street culture c’est ça qu’on aime :)

  2. Julie Navarro dit :

    @Derty©
    Merci de ces précisions, il y en a dont je n’avais pas conscience… La chanson My Adidas par exemple ;)

  3. [...] This post was mentioned on Twitter by THOMAS LAGET, Mohamed Semeunacte. Mohamed Semeunacte said: Tofomatic d’Adidas >> les aficionados font la marque http://bit.ly/a3V5Lp Par Julie Navarro [...]

  4. [...] Ce nouveau clip s’accompagne d’un site collaboratif « Evian Let’s baby dance* » qui vous permet d’endosser le tee-shirt et de prendre part au clip… Un concept qui marche semble t-il puisque déjà vu chez Adidas il y a peu avec le Tofomatic. [...]

Laisser un commentaire

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.